Quelques conseils pour booster la fertilité masculine

Home
  ›  
Actualités - Publications
  ›  
Quelques conseils pour booster la fertilité masculine
You are here:

Quelques conseils pour booster la fertilité masculine

Pour les hommes, quel est l’âge idéal pour avoir un enfant ?
Certes, les hommes fabriquent des spermatozoïdes toute leur vie. Comme pour les femmes, leur fertilité diminuent avec l’âge : après 50 ans, le sperme est moins fécondant, ils peuvent alors avoir des troubles de la fertilité et avoir du mal à concevoir un bébé. Une récente étude brésilienne de l’American Society for Reproductive Medicine aurait même avancé que les hommes devenaient moins fertiles après 41 ans.

Depuis quelques décennies, les problèmes de stérilité masculine sont de plus en plus fréquents. Le sperme ne contient plus que 50 millions de spermatozoïdes par millilitre au lieu de 100 millions (et les cancers des testicules ainsi que les anomalies congénitales de l’appareil reproducteur masculin sont plus fréquents). Dans 20% des cas, la stérilité est d’origine masculine (elle est mixte dans 40% des cas).

Adopter un régime équilibré pour booster la fertilité masculine
Ce n’est pas nouveau, l’alimentation, et certaines catégories d’aliments, influent sur les chances de concevoir. Les antioxydants améliorent la qualité des spermatozoïdes, favorisent l’augmentation de leur nombre et leur mobilité ! Le zinc, a un effet bénéfique sur la sécrétion de testostérone, hormone qui agit sur la fabrication et la mobilité des spermatozoïdes. En revanche, les carences en vitamines, et les aliments gras d’une manière générale, altèrent la fabrication des spermatozoïdes.

Comme pour les futures mamans, la déficience en vitamine B9 peut aussi nuire à la fertilité masculine. D’après une étude américaine, les futurs papas ont tout intérêt à surveiller leurs apports en acide folique. Des chercheurs de l’Université de Californie ont en effet démontré que les hommes qui ont une alimentation riche en folates (entre 722 et 1.150 mg par jour) avaient 20 à 30% de risque en moins d’avoir des spermatozoïdes anormaux. Les professionnels conseillent donc aux hommes désireux d’avoir un bébé de surveiller leur alimentation au minimum trois mois avant la procréation, le temps qu’il leur faut pour fabriquer de nouveaux spermatozoïdes tout beaux tout neufs.

Existe-t-il un poids idéal pour être au top de sa fertilité quand on est un homme ?
“L’environnement au sens large, en particulier l’alimentation, un surpoids et une obésité, vont avoir une conséquence négative sur la qualité du sperme”, a précisé Rachel Levy, du centre d’assistance à la procréation de Bondy, au micro d’Europe 1. Une étude américaine de 2008 confirme les propos de cette spécialiste en déclarant que le surpoids nuisait à la fertilité masculine. Sont mis dans cette catégorie d’hommes obèses ceux dont l’IMC est supérieur à 30. Responsable : l’hormone GnRH indispensable à la production du sperme. La maigreur, quant à elle, serait responsable de perturbations dans l’organisme masculin et d’un sperme de moins bonne qualité.

Les aliments qui boostent la fertilité masculine
Plusieurs aliments sont réputés pour améliorer la qualité du sperme, et donc favoriser la fertilité masculine. La liste est plutôt longue : on peut citer les yaourts naturels, les graines, les baies, les brocolis, les carottes, les mangues, les amandes, les patates douces





Source: http://www.magicmaman.com/,booster-la-fertilite-masculine,376,3354856.asp

Contactez-nous

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Téléphone

Pays

Votre message

insérer le code ci-dessous:
captcha


Copyright © 2017 All Rights Reserved. Powered by OpenIT